Le CAPSP vous informe

Transfert de vaccins de la santé publique entre pharmacies: attention!

Cet automne fût exceptionnellement complexe en vaccination anti-grippale, l’approvisionnement par la santé publique retardé et les vaccins qui se sont faits rares , ont mené les pharmacies à se transférer entre elles des vaccins de la santé publique pour s’accommoder les uns les autres, bien mauvaise idée quoique nécessaire pour elles!

Le processus d’approvisionnement et de contrôle de la qualité est pourtant bien défini, mais n’est pas toujours facilitant pour les pharmacies, qui semblent être les derniers au bout de cette chaîne d’approvisionnement.

Le service d’immunisation du MCQ est clair sur le sujet, précisément ici en vaccination contre la grippe:

Il n’est pas possible de faire du transfert de doses entre les pharmacies pour multiples raisons afin de s’assurer de la qualité de l’acte et des données que nous recueillons à la fin de la campagne »

Nous devons donc nous y conformer et respecter le volume qui nous est attribué.

Notre mission:

Optimiser la gestion des soins en pharmacie communautaire qui sont offerts au public québécois, dans le but d’en favoriser tant l’efficacité, l’accessibilité, la profitabilité que la sécurité de ceux-ci.

La C.A.P.S.ULE

Saviez-vous?

Des critères inégaux en vaccination contre la grippe?

Des exemples de sélection des clients admissibles ou non à la vaccination gratuite contre l’influenza nous ont fait frémir cet automne; en voici une concrète, sachez bien que nombreuses histoires de cas nous sont parvenues à ce sujet.

Une infirmière qui pratique dans différents milieux privés s’est fait vacciner plusieurs années au CLSC de sa région, à chacune de ses quatres dernières visites (4 ans de suite) jamais on ne lui a demandé ses critères d’admissibilités à la gratuité!

Curieuse de la chose, elle a demandé à des patients qu’elle suit si des questions leur avaient été posées en milieu publique? Surprise, elle a trouvé beaucoup de cas sans questionnement aucun

Comme en pharmacie ces critères sont très difficiles à gérer lors de l’attribution des rendez-vous : tous veulent immédiatement savoir si les vaccins seront gratuits ou payants et ce avant même d’avoir été évalué individuellement par l’infirmière! Nous trouvons cela très injuste et voir même négatif pour notre clientèle.

Un doute plane sur la différence entre publique et privé quant à l’attribution des doses gratuites. Nous sommes allés aux sources, voici la réponse du CIUSS MCQ.

Tous les vaccinateurs de la région, que ce soit du milieu privé ou public sont informés de respecter les critères de gratuité et, de ce fait, doivent questionner au préalable avant l’administration du vaccin. Effectivement, le programme de vaccination contre l’influenza n’est pas un programme universel . Il faut s’assurer que la personne soit éligible selon sa condition. »

Assurons-nous donc du côté de la pharmacie de respecter ces normes!

Besoin d’aide?
Notre expertise!
https://capsp.quebec/