Le double emploi
CIUSS-Pharmacie

Des enjeux importants se doivent d’être considérés face à cette réalité.

Avez-vous eu à faire face à la situation du double emploi entre CIUSS et pharmacie?

En pharmacie nous retrouvons couramment des infirmier(ère)s qui partagent leurs temps entre pharmacie et CIUSS, nous soulevons ici un point à ne pas négliger: la position du CIUSS sur le sujet.

Le choix du double emploi permet à l’infirmier(ère) d’occuper de nombreux postes à temps partiel tant au CIUSS
qu’en pharmacie. Les bénéfices de faire partie du réseau et ceux de la pharmacie viennent équilibrer les deux styles très différents d’emplois.

Pour ce qui est du CIUSS, nous retrouvons dans des contrats de prélèvements 2018 des passages révélateurs sur le sujet, un petit paragraphe qui passe presque inaperçu mais qui a un grand impact sur l’embauche ou le choix d’un emploi.

”5.4  S’assurer que ni dispensateurs de services, ses administrateurs, actionnaires, dirigeants ou membres de son personnel ne sont des intervenants exerçant leur fonction au CIUSS MCQ”

Nous pourrions donc mettre directement en péril le contrat de prélèvements de la pharmacie avec le CIUSS s’ils appliquaient, bien sur, ce point à la lettre.

Prendrez-vous ce risque maintenant que
vous êtes éclairés sur le sujet?

Réflexion:

Reconsidérez l’offre du service de prélèvement chez vous: est-ce vraiment rentable versus une autre occupation du temps des soins avec une clientèle plus chronique?

Le temps et la logistique exigés pour offrir ce service est certainement considérable, mais l’approvisionnement en matériel qui va bientôt se solder par des achats en privé et non plus directement du CIUSS, comme annoncé au printemps 2018, va occasionner des pertes énormes en temps et en matériel.

Prenez le temps d’analyser toutes les facettes de votre investissement !

N’oubliez pas:

”Il n’est pas nécessaire d’espérer
pour entreprendre,
ni de réussir pour persévérer”


La C.A.P.S.ULE

Saviez-vous?

Les infolettres du CAPSP: une source d’informations spécialisées en matière de soins en pharmacie.

Le CAPSP , depuis sa mise en ligne le 4 décembre 2015, a mis à votre disposition une multitude d’infolettres mensuelles qui vous offrent la chance d’avoir accès à de l’information différente et pratique sur les soins en pharmacie.

L’infolettre au CAPSP c’est : 235 lecteurs, 27 éditions avec pas moins de 60 sujets abordés !

Le fait d’être membre du portail du site Web du CAPSP vous permet, entre autre, d’accéder à nos archives.
Voici quelques extraits des sujets traités qui sont archivés sous la section ”articles récents” du tableau de bord:

  • Traitement des verrues; soutenir le labo une priorité !
  • Grippe et notes cliniques, consentements aux tiers et aux soins la différence.
  • L’implication de l’infirmière en matière d’observance au traitement et de rupture d’inventaire.
  • Balancer les transactions de vaccins avec le dossier Pro de l’infirmière.
  • Le pharmacien et son infirmière: des consultants importants de première ligne.
  • Coacher  l’infirmière et l’équipe du laboratoire:une étape importante dans le développement des soins en pharmacie.
  • Nouvelles normes de prélèvements à connaître.
  • Approvisionnement en matériel de prélèvements.
  • Lavage d’oreilles, du matériel à découvrir.
  • Et plus de 40 autres sujets abordés !

Être membre de l’organisme permet le développement  des soins en pharmacie et assure un avenir tant en pratique sécuritaire, efficace et rentable, que par la création et le maintien de postes en pharmacies communautaires.

Votre support financier et vos idées partagées vous sont remis sous forme d’outils de travail pratique sur le portail privé du site Web !